Agression à l’université de Montpellier et mobilisations étudiantes

Vous trouverez ci-après le communiqué de presse de la FSU, suite à  l’agression d’étudiants.es à l’université de Montpellier par des groupes fascisants. Dans le même temps, les étudiants de plusieurs universités (Lille et Strasbourg) ont vécu également ce type d’agression. Par ailleurs, les blocus et les occupations d’universités se multiplient pour protester contre la réforme de l’accès à l’enseignement supérieur, sans que la presse nationale en fasse grand écho. À ce sujet, vous pouvez lire l’article de l’Écho du 29 mars, ou encore celui de l’Humanité du 30 mars pour connaître la réalité d’une mobilisation grandissante.


Communiqué de presse Fsu

Les Lilas le 26 mars 2018
Agression inacceptable à l’université de Montpellier !

La FSU condamne avec la plus grande fermeté, l’agression à caractère fasciste qui a eu lieu jeudi dernier à la faculté de droit de Montpellier.
Elle demande que la justice soit saisie afin que les auteurs de ces violences et leurs éventuels complices fassent l’objet de poursuites judiciaires.
Elle demande à la Ministre de l’Enseignement supérieur et au gouvernement de faire preuve d’intransigeance et de fermeté devant de tels actes.
La FSU apporte son soutien aux victimes et à toutes et tous les étudiant.es ainsi qu’aux personnels de l’Université de Montpellier. Elle appelle l’ensemble de la communauté universitaire et éducative à témoigner de leur solidarité avec les victimes de ces brutalités.