Les conquis sociaux : de la lutte salariale à l’abandon de l’État

De 1864 à 1998, les salariés ont conquis de nombreux droits qui font la spécificité du système du travail en France. De l’instauration du droit de grève en 1864 à la semaine des 35 heures en 1998, un peu plus d’un siècle de luttes syndicales et politiques ont été nécessaires pour défendre les droits des ouvriers et des salariés.
Depuis vingt ans maintenant, aucune avancée n’a vu le jour. Bien au contraire.
Nous assistons aujourd’hui à une véritable dynamitage de toutes ces conquêtes : fin du paritarisme, privatisation larvée des assurances maladies, droit syndical bafoué, allongement du temps de travail sans contreparties, assurance chômage démantelée, précarisation du salariat au profit de la déréglementation sans garde-fou du capital, formation professionnelle initiale et continue remises sans cesse en question, sans oublier nos anciens qui subissent de plein fouet une remise en cause de leurs retraites…
Avec la FSU, et son syndicat de la Territoriale, le SNUTER-FSU, il est grand temps de mettre un frein à cette casse sans précédent depuis un siècle et demi. Informez-vous, syndiquez-vous !

« Celui qui se bat peut perdre. Celui qui ne se bat pas à déjà tout perdu. »
Bertolt Brecht