Deux militants FSU en garde à vue à Nice

Communiqué de la FSU 06 :

Quatre de nos camarades dont deux de notre syndicat ont été embarqué-e-s à la fin de la manifestation de ce matin contre la casse des services publics et sont actuellement en garde à vue au commissariat d’Auvare.

Les flics ont invoqué un “outrage à agent”. 
La réalité, c’est que d’autres flics du syndicat de police Alliance – syndicat d’extrême droite qui se permet d’inviter Marion Maréchal Le Pen à Nice – n’ont pas apprécié de ne pas être les bienvenu-e-s dans une manifestation syndicale et ont accusé nos camarades auprès des flics en service d’avoir chanté “Tout le monde déteste la police”.

Ses arrestations ont été accompagnées par des coups de matraques sur les manifestant-e-s, et une manifestante renversée, par les “gardiens de la paix” !

Encore une fois, et on ne les compte plus, les “forces de l’ordre” se sentent toutes puissantes, et se permettent de tabasser, embarquer des manifestant-e-s pacifiques pour asseoir un pouvoir de plus en plus illégitime sur une population qui n’en veut plus !

Nous appelons à se rassembler devant le commissariat d’Auvare (arrêt de tram Vauban) pour exiger la libération de nos camarades et contre la répression policière !


À l’heure de mise en ligne sur le site, le 9 mai à 18h20, les manifestants étaient toujours en garde à vue d’après une information de la Ligue des Droits de l’Homme PACA