6 juin – Journée nationale des non titulaires de la fonction publique

Sur les 5,4 millions d’agent-es, près d’un million, 966 571, ne sont pas titulaires. Le maintien et l’accroissement du nombre de contractuel-es n’est acceptable ni pour les personnels dont les conditions d’emploi et de rémunération sont souvent très défavorables, ni pour le service public qui a besoin de stabilité et de pérennité pour être rendu dans de bonnes conditions. Or, le projet de loi actuellement en discussion érige le recrutement de contractuels en norme alors que cela devrait constituer l’exception. C’est l’égalité d’accès aux emplois publics et la garantie de neutralité et d’indépendance de l’agent-e public qui sont menacées. Cela battrait également en brèche la garantie d’agent-es au service de l’intérêt général, gage de la qualité des services rendus au public. Cela renforcerait aussi la précarité.

Tract précaire
JN non tit-projet-fiche presse