Suspension du jour de carence : la ministre dit “non” aux syndicats

Une preuve de plus, s’il en était besoin, de l’incapacité de ce gouvernement à entendre les représentants syndicaux, une preuve de plus de son double langage ravageur qui délite la confiance que les citoyens.nes pouvaient encore faire aux politiques. Pathétique.

Dans un courrier aux syndicats, la ministre de la Transformation et de la Fonction publiques, Amélie de Montchalin, ferme la porte, à ce stade, à une suspension du jour de carence. Les syndicats estiment que son maintien incitera les agents atteints de la maladie à venir travailler, au risque de contaminer les autres, plutôt que de perdre une partie de leur rémunération.
La suite de l’article en accès payant :

https://www.acteurspublics.fr/articles/suspension-du-jour-de-carence-la-ministre-dit-non-aux-syndicats