Communiqué de Pas de bébé à la consigne : Les conditions sont réunies pour une réforme audacieuse des modes d’accueil

Pas de bébés à la consigne a rencontré Adrien Taquet, secrétaire d’État à l’enfance et à la famille, qui n’a rien dévoilé sur le contenu de la future réforme des modes d’accueil, tout en ne laissant pas entrevoir de réelles avancées pour le secteur, alors que le gouvernement doit annoncer dans les prochains jours les suites données au rapport des 1000 premiers jours. Les parents, les professionnel.les et tous les acteurs en faveur d’une amélioration de la qualité d’accueil de la petite enfance attendent impatiemment que ces décisions s’inspirent des propositions de la commission des 1000 premiers jours, si convergentes avec le combat mené ensemble depuis des années (cf. les deux encadrés).

communique_pasdebebesalaconsigne_28sept2020