Grève féministe du 8 mars, la grève des premières de corvées

Le 8 mars, nous serons en grève avec les femmes du monde entier pour refuser tou.te.s ensemble de payer le prix de la crise pandémique avec notre travail, notre salaire, notre corps. En France, comme en Pologne, au Chili comme en Italie et en Espagne, en Argentine comme au Nigeria, nous serons toutes et tous dans la rue pour dénoncer et arrêter une société patriarcale et raciste qui nous exploite, nous soumet et nous tue.

Télécharger l’appel

Télécharger le tract intersyndical

Télécharger le préavis

Télécharger le tract FSU

Lire la suite de l’appel :

Appel