Pour la défense du théâtre Georges Leygues de Villeneuve sur Lot et de sa directrice.

Nous vous invitons à signer la pétition en suivant ce lien.
Ci après, le texte de la pétition :

C’est avec stupeur et consternation que nous avons appris le licenciement d’Emmanuelle DELBOSQ, directrice du théâtre Georges Leygues de Villeneuve sur Lot.

Que lui reproche-t-on ?

D’avoir su satisfaire un public dont la présence et la fidélité ont été constantes quand les conditions sanitaires permettaient encore d’accueillir des spectateurs ?

D’avoir su être à l’écoute des artistes et des compagnies, notamment du territoire, en leur proposant des résidences et des coproductions afin de permettre à la création artistique de se développer ?

D’avoir tissé des liens forts avec les établissements scolaires par une politique volontariste de médiation, d’accompagnement, de partenariat qui a permis de maintenir et de développer l’éducation artistique et culturelle si essentielle à nos enfants ?

D’avoir favorisé des projets communs avec les autres structures culturelles de la ville ?

Mme RONGIER, élue à la culture, déclarait au journal Sud-Ouest le 31 juillet dernier qu’il était « hors de question de tout révolutionner. J’ai fait connaissance avec les équipes qui effectuent un très bon travail, je mesure ma chance d’être là, il faut continuer à rendre ce lieu accessible à tous les publics et poursuivre pour cela la politique tarifaire qui est appliquée depuis plusieurs années. On ne changera rien. » Comment expliquer cet écart entre les paroles et les actes ?

Nous contestons d’autant plus le bien-fondé de ce licenciement qu’il intervient à un moment où la crise sanitaire déstabilise en profondeur le monde de la culture. Ce dont le théâtre Georges Leygues a besoin, ce n’est pas de mesures brutales et injustes qui ternissent son image auprès des institutions culturelles régionales voire nationales , ce dont le théâtre a besoin, c’est de stabilité, de confiance et de dialogue. Si la ligne politique doit être fixée par les élus, il faut laisser les professionnels, dont c’est le métier, œuvrer, il faut que les acteurs culturels et artistiques du territoire soient écoutés et entendus.

Nous appelons à une prise de conscience et dénonçons avec force le caractère brutal et injuste de la décision qui a été prise à l’encontre d’Emmanuelle DELBOSQ.

Signer la pétition sur Change.org