Halte à la méditation de pleine conscience dans les écoles !

Courrier des OS au Ministre de l’Education

La FSU est co signataire d’ une lettre ouverte à M. Jean-Michel Blanquer, en PJ, avec la LDH, les organisations syndicales de l’enseignement, fédérations de parents d’élèves,  associations représentantes des familles, et des associations de lutte contre l’emprise mentale.

Nous y demandons que soit mis fin à l’entrée massive de la Méditation de Pleine Conscience dans les écoles, technique promue par un think-tank ésotérique américain, conglomérat des mouvances New Age, anthroposophique, chamanique, et de certaines obédiences néo-bouddhistes.

Le bénéfice avancé de cette technique est aujourd’hui  largement battu en brèche par les méta-analyses médicales des travaux réalisés dans ce domaine qui révèlent non seulement une absence objective d’effets, mais également des effets délétères sur le psychisme des pratiquants, à moyen terme.

De 2018 à 2020, la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires a fait l’objet de 36 saisines pour des dérives liées à la Méditation de Pleine Conscience, dont 12 concernant des mineurs.

Les tenants de cette technique, en attente d’une officialisation de la pratique à l’école avec la décision prochaine du Conseil scientifique de l’éducation nationale, affirment dans leur rapport d’activité qu’en 2019 , 24000 élèves ont déjà « bénéficié » de cette approche.

Courrier-à-monsieur-J.-M.-Blanquer-a-propos-de-la-médi_tation-de-pleine-conscience